Beynet-Consult
La mer, les ports, les voies d'eau intérieures

vign1_logo

vign1_LogoParlementMer

vign1_Logo-Occitan-ile

vign1_Cluster-maritime-logo

vign1_ec-logo-st-rvb-web_en

vign1_LogoIFM

vign1_LogoBRLi

vign1_theme_cef

vign1_theme_h2020

vign1_Logo-WADE
Prestations
Vign_portrait-jmb-cire

- Expert-évaluateur CE

- Conseil, expertise

- Assistance technique

- Schéma directeur

- Analyse fonctionnelle

- Etude de faisabilité

- Etude de définition

- Assurance qualité

- Assistance innovation

- Illustration de documents techniques (offres, rapports d'études, posters, plaquettes de présentation, ...)
Télécharger
Photos de JM. Beynet
Lomma (Suède)
vign1_vign1_dsc00165_ws56922331
Mont-St-Michel
vign1_mont-st-michel_golf-la-salette_012
Ajaccio, Corse
vign1_p6110078
Porquerolles
vign1_famille-juillet-2006_039
La Ciotat
vign1_ciotat-12-04-05_005
Port de Brest, déc. 2014
vign1_Port-Brest
Port de Papeete (Tahiti)
vign1_vign1_p3190145_ws56922704
Capri
vign1_vign1_naples_avril_2005_188_ws56922488
Antsiranana (Madagascar)
vign1_vign1_reunion-madagascar-mars-2004_056_ws56922403
Marseille, Château d'If
vign1_frioul-21-12-07_047
 
Vign_JM-BEYNET

Jean-Marc Beynet, Ingénieur-Conseil en aménagements portuaires maritimes et fluviaux

Consulting Engineer in sea works, maritime harbours and inland waterways facilities 

Présentation en français
Vign_FRAN0001

 

Ingénieur ESTP, docteur de spécialité, Jean-Marc BEYNET totalise plus de 30 ans d'expérience en bureau d'études de grands aménagements hydrauliques (*). Depuis une vingtaine d'années il s'est spécialisé dans les études amonts d'aménagements portuaires maritimes et fluviaux. Il est ingénieur conseil indépendant depuis juin 2011.

Il a travaillé sur de nombreux projets portuaires le long de toutes les côtes de France (Manche, Atlantique, Méditerranée) et voies d'eau intérieures, y compris les départements et territoires d'outremer (Antilles, Île de la Réunion, Polynésie) et à l'étranger (Maroc, Mexique, République Dominicaine, etc.), pour des études d'aménagements portuaires relatifs à la plaisance, la grande plaisance, la croisière, les navettes à passagers, les ports de commerce, la pêche professionnelle, la réparation navale, les énergies renouvelables d'origine marine, les récifs artificiels, les adaptations au changement climatique ainsi qu'à l'élévation  prévisible du niveau des mers.

Il est membre du Cluster Maritime Français. Il est également adhérent de l'IFM-LR (Institut Français de la Mer) et de l'Association "Méditerranée durable" et ancien membre associé de l'UPEM (Union Professionnelle des Experts Maritimes). Depuis 2012, il est membre du Parlement de la mer en région Occitanie. Il est très attaché aux principes d'éco-conception. Selon les missions qui lui sont confiées, il travaille seul ou en équipe, avec des hydrodynamiciens, prospectivistes, urbanistes, architectes, économistes, juristes, consultants tourisme, autres spécialistes (environnement littoral, professionnels du nautisme et de la réparation navale, du transport maritime international, de la grande plaisance, de la croisière, du transport fluvial, de la pêche professionnelle, etc.).

Très actif en recherche et développement, il est à l'origine de plusieurs innovations dont certaines ont conduit à des brevets d'invention (ATAP, DAHET, DACLAP, BULBAT). Voir la page dédiée "Innovations - R&D". Par ailleurs, il est inscrit sur la liste des experts-évaluateurs de la Commission Européenne dans le cadre des thématiques innovation du programme "Horizon 2020". En mars et avril 2015, il est intervenu pour la Commission Européenne à Bruxelles, comme expert-évaluateur auprès de l'INEA sur le sujet des voies d'eau intérieures européennes. En 2016, il est intervenu de nouveau, sur le sujet des RIS (River Information Services). En mars 2017, il a été expert-évaluateur sur le thème «Patrimoine culturel des régions côtières et maritimes européennes» du programme H2020.

Il est l'auteur de nombreuses publications présentées lors de divers congrès et salons, en France et à l'étranger. Voir la page "Publications". Il a également enseigné en tant que professeur vacataire à l'Ecole des Mines d'Alès ainsi qu'à l'Université de Montpellier, dans le cadre du Master 2 "Gestion des littoraux maritimes"

En 2017-2019, Jean-Marc Beynet est à l'origine du projet "Occitan'île" pour la création d'une île artificielle (POMU: Plateforme Offshore Multi-Usages), lieu de partage et de diffusion des connaissances scientifiques et innovations liées à la mer.

(*) BRL Ingénierie (Nîmes, France)

La mer monte suite au réchauffement climatique. Les conceptions d’habitats flottants et/ou sur pilotis sont des bonnes solutions pour les marinas du futur

Presentation in english
Vign_UNKG0001

 

Civil Engineer with a PhD in soils mechanic, Jean- Marc BEYNET totals more than 30 years of experience in engineering large hydraulic structures (*). For twenty years he has specialized in the upstream studies of sea and river port development. He is an independent consulting engineer since June 2011.

He worked on many port projects along the coasts of France (Channel, Atlantic, Mediterranean sea) and inland waterways, including the overseas departments and territories (Caribbean, Reunion Island, French Polynesia) and abroad (Morocco, Mexico, Dominican Republic, etc.), for studies of port arrangements of boating, yachting, cruising, passenger shuttles, commercial ports, commercial fishing, the ship repair, the marine renewable energy, artificial reefs, adaptations to climate change as well as the expected rise in sea level.

He is a member of the French Maritime Cluster. He is too a member of the IFM-LR (French Institute of the Sea) and the French Association  "Sustainable Mediterranean" and former associate of UPEM (Professional Association of Marine Surveyors ) Member. Since 2012, he is a member of the Sea Parliament in Occitania. He is very committed to the principles of eco-design. According to the mission entrusted to him, working alone or in teams, with hydrodynamists, futurists, planners, architects, economists, lawyers, consultants tourism experts (coastal environment, marine professionals and ship repair, shipping international yachting, cruising, river transportation, commercial fishing, etc.).


Very active in research and development, he is the source of many innovations, some of which have led to invention patents ( ATAP, DAHET, DACLAP, BULBAT). See the dedicated page "Innovations - R&D".

Moreover, he is referenced on the list of expert reviewers of the European Commission in the framework of thematic innovation "Horizon 2020" program. In March and April, 2015, he intervened as expert-evaluator of the Call 2014 CEF (Connecting Europe Facility) about the Inland Waterways (INEA: Innovation and Networks Executive Agency of the European Commission, Bruxelles). In 2016, he intervened again on the subject of RIS (River Information Services). In March 2017, he has been expert-evaluator on the topic "Cultural heritage of european coastal and maritime regions" of H2020 Program

He is the author of numerous publications presented at various conferences and exhibitions in France and abroad. See the "Publications" page.

He also taught as a visiting professor at the Ecole des Mines d'Alès and the University of Montpellier, in the Master 2 " Maritime Coastal Management"

In 2017-2019, Jean-Marc Beynet is at the initiative of the project "Occitan'île" for the creation of an artificial island (MUOF: Multi-Usages Offshore Plateform), place of sharing and dissemination of scientific knowledge and innovations related to the sea.

The sea is rising due to global warming. Floating and/or stilted habitat designs are good solutions for marinas of the future. 

 

Adaptation à l'élévation du niveau des mers:
La mer monte et ce phénomène va se poursuivre dans les décennies à venir. Selon le dernier rapport du GIEC (septembre 2019), en fonction des différents scénarios modélisés, il faut s’attendre à une élévation moyenne du niveau de la mer de l’ordre de 60 cm à 1,10 m d’ici la fin du siècle, c'est-à-dire dans seulement 8 décennies. C’est considérable pour le littoral français métropolitain, et grave également pour la France d’outremer. Et malgré ces risques de submersion marine, les populations ne cessent de se rapprocher des bandes littorales. Il est urgent de s’y préparer, pour proposer dès à présent des solutions pour les générations futures. Il faudra faire preuve d’imagination pour protéger l’habitat existant. Pour les constructions neuves, des solutions existent déjà, ce sont l’habitat flottant d’une part et sur pilotis d’autre part. Des exemples de ces deux conceptions sont présentés dans les esquisses des diaporamas ci-après:
Esquisses d'une marina sur pilotis

vign_Diapositive6

vign_Diapositive2

vign_Diapositive3

vign_Diapositive4

vign_Diapositive5
Esquisses d'une marina flottante

vign_Diapositive7

vign_Diapositive8

vign_Diapositive9

vign_Diapositive10

vign_Diapositive11
Halte fluviale bateaux-hôtels

vign_Diapositive1

vign_Diapositive2

vign_Diapositive3

vign_Diapositive4

vign_Diapositive5

vign_Diapositive6

vign_Diapositive7
Marina design Scandinave

vign_Diapositive1

vign_Diapositive2

vign_Diapositive3

vign_Diapositive4

vign_Diapositive5

vign_Diapositive6

vign_Diapositive7

vign_Diapositive8

vign_Diapositive9

vign_Diapositive10
Créer un site avec WebSelf
© Beynet 2011-2019